AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Escape from the Storm (Feat. Tekinae)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hozuka
Mage Taoïste
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2018
Age : 22

MessageSujet: Escape from the Storm (Feat. Tekinae)   Sam 4 Aoû - 21:07

Bien que son souffle commençait déjà à manquer, Hozuka se força à hâter le pas avec une détermination qui frôlait le désespoir.

Quelques heures plus tôt, elle s’aventurait gaiement dans les rues de la vieille ville avec pour mission d’aller récolter quelques matériels pour les maîtres du dojo. C’était une tâche simple, même assez ennuyante sur les bords, mais l’esprit de la jeune mage avait tourné cela en une glorieuse chasse au trésor histoire de rendre la chose un peu plus excitante. Malheureusement, l’illusion n’avait pas duré si longtemps. À mesure que ses pauvres bras se chargeaient et que se déplacer devenait presque un défi en soi, sa motivation se réduisait inexorablement jusqu’à s situation actuelle : fatiguée et avec encore une bonne distance à parcourir pour rejoindre le temple qui lui servait entre autres d’habituation depuis son arrivée à la capitale il y avait une éternité de ça. De plus, histoire d’ajouter à son irritation, les éléments avaient décidé de ne pas être de son côté.

En effet, un simple coup d’œil au ciel offrait une inquiétante vision composée très majoritairement de vilains nuages bien sombres. De même, il ne fallait que quelques secondes d’observation pour se rendre compte que les petites rues se vidaient progressivement depuis plusieurs minutes. Une forte pluie se préparait, et la jeune fille priait pouvoir rejoindre son coin douillet et sec avant que le déluge ne commence. Non seulement ses achats risquaient de ne pas apprécier l’eau, mais… bah elle n’avait pas trop envie d’arriver trempée non plus.

C’était donc d’un pas rapide, à mi-chemin entre la marche et une course maladroite, qu’elle traversait les rues, manquant de trébucher ou d’échapper un truc de temps à autres. Peine perdue, la jeune fille stoppa net lorsqu’elle belle grosse goutte percuta son front.

-Ah noooooon… !

Elle geignit lorsque ses yeux perçurent une goutte jumelle tomber à quelques pas, laissant une minuscule trace humide sur le sol. Bon, la bonne nouvelle, c’était qu’elle n’avait plus à se presser…

Une paume tendue vers le ciel pour jauger le débit d’eau qui tombait, Hozu s’accorda quelques instants pour réfléchir. C’était encore parfaitement passable, mais visiblement ça n’allait pas durer longtemps. À moins d’un miracle, impossible d’arriver au dojo sans être complètement trempée et elle avait des doutes que les esprits allaient lui accorder une telle faveur. Autrement dit, valait peut-être mieux accepter son sort et faire de son mieux pour protéger ses affaires de la pluie…

À MOINS QUE… il y avait toujours la possibilité de trouver un abri ! Bon, elle risquait d’arriver en retard avec les courses, mais cette pensée lui effleura à peine l’esprit à ce moment précis. Hozuka se remit donc en route, mais bifurqua dans une petite rue qui ne menait absolument pas au dojo. La petite avait une idée d’où elle pouvait aller.

Il lui fallut un peu plus de deux minutes pour apercevoir enfin le bâtiment délabré qu’elle a avait en tête. L’histoire à propos de cet endroit était floue. Apparemment il appartenait à un petit vendeur quelques années plus tôt qui avait fini par l’abandonner dû à des problèmes financiers (bien que certains allaient parler de « mystérieuse disparition »). Il n’aurait jamais été repris officiellement par qui que ce soit parce que personne ne s’intéressait à un minable taudis très mal positionné pour faire des ventes. Le bâtiment restait donc planté là à détériorer en attente que quelqu’un le remette sur pieds ou se décide de le démolir. Depuis ce temps, il servait plus ou moins de terrain de jeu pour les enfants du coin qui rependaient des rumeurs selon quoi l’endroit était hanté par des esprits malveillants et qu’y entrer servant de preuve de courage. Hozuka s’était fait embarquée dans ce genre d’histoires, bien sûr, et avait réussi le test haut la main. Apparemment, aucun esprit n’avait eu à se plaindre de sa présence. Elle n’avait aucune crainte à y retourner de temps à autres voir ce qui pouvait s’y tramer.

Sans hésitation, Hozuka se glissa donc à l’intérieur. La pluie était maintenant bien commencé, le peu de temps qu’il y avait fallu pour arriver à ce refuge avait suffi pour la rendre trempée jusqu’aux os. Ce fut ainsi avec soulagement qu’elle arriva à cet endroit sec et put y poser ses courses sur le sol. La majorité des matériels avait un peu écopé, mais elle avait réussi à protéger les parchemins. De son point, c’était assez satisfaisant. En attendant, la jeune fille était frigorifiée.

Quelque chose bougea dans son dos, SUR son dos en fait. Hozuka sursauta avant de jeter un coup d’œil ennuyé à un certain poulpe qui s’était franchement simplifié la vie en se contentant de s’agripper à la mage qui lorsqu’elle s’était mise à courir partout. C’était bien plus efficace comme ça après tout… et bien moins éreintant. Mais bon, maintenant qu’Hozu était immobile, son compagnon n’avait aucun problème à retourner flotter tranquillement sans un regard empathique à la pauvre jeune fille fatiguée.  Cette dernière lui tira la langue.

-Ça doit être facile d’être aussi petit et de pouvoir grimper sur les gens comme ça ! Tu aurais au moins pu porter quelque chose, idiot !

L’« idiot » lui donna un léger coup de tentacule sur le nez comme toute réponse.

Hozuka allait rouspéter, mais un mouvement perçu du coin de l’œil la fit de nouveau sursauter. Dans son empressement, elle n’avait même pas songé à la possibilité que quelqu’un d’autre soit présent dans cette cabane abandonnée. Pourtant, rien n’empêchait quiconque de venir y faire ce qu’il pouvait bien vouloir, notamment s’y mettre à l’abris comme elle venait tout juste de le faire.

-… Oh…

Elle... elle ne venait pas de trouver des embrouilles, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tekinae
Kami
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/07/2018

MessageSujet: Re: Escape from the Storm (Feat. Tekinae)   Mar 7 Aoû - 9:08


Tekinae se baladant en pleine ville un jour qui semblait être propice à la fanfaronnerie et l’amusement. C’était selon elle une assez bonne idée de sortir pour jouer quelques tours devant des habitants, elle ne trouva pas d’endroit propice ou elle pourrait toucher le plus de spectateur pour ses représentations, les habitants étants plutôt casaniers ce jour-ci elle ignorait même pourquoi… Elle décida par la suite donc de faire quelques emplettes. En effet elle devait s’acheter quelques provisions.
Elle s’arrêta chez le premier petit marchand qu’elle trouva et s’empressa de racheter de l’alcool de piètre qualité ainsi que du tabac. N’ayant pu se présenter en spectacles ses pauvres économies étaient parties en fumée, il ne lui restait à l’heure actuelle plus grand-chose.
Les temps sont de plus en plus durs… Elle décide quand même malgré l’arrivée de quelques nuages, de tenter de trouver un emplacement ou se produire et ou les pièces en cuivres pourrait tomber…
Elle chercha éperdument à travers toute la vieille ville mais et trouva un petit attroupement d’habitants à côté d’un des plus grands marchands de la ville. Ni une ni deux elle décida de commencer son spectacle en usant de son art, le feu.
La foule commençait à s’accumuler autour d’elle surtout les jeunes enfants ébahis devant ses tours.
Certains tentant même de mimer et de reproduire ses gestes et ses danses mais sans succès.
Quelques pièces commençaient à tomber dans un petit couvre-chef qu’elle emportait toujours lors de ses représentations pour passer à travers les rangs comme si elle recevait une « quête ».

Le tonnerre commençait à gronder, certains pris de peur commençaient à rentrer et s’écarter de la foule cherchant à trouver un endroit ou s’abriter. Tekinae fut prise de court quand elle vit à quelle vitesse la pluie s’est abattue, elle du couper court à sa représentation malgré elle. Elle chercha par tous les moyens à s’abriter, en effet de par sa nature de Kami du Feu elle ne pouvait se permettre de rester longtemps sous une pluie torrentielle pareille au risque de fortement s’affaiblir… Elle tenta de s’abriter temporairement dans des échoppes, mais comble de malchances toutes fermaient à cause de la pluie. Elle couru de toute ses forces et trouva enfin un bâtiment qui semblait abandonné et vide.
Il était totalement abandonné quelle aubaine elle pouvait s’abriter de la pluie. Elle décida donc d’y entrer et d’avancer dans une des salles vides plus loin pour s’y reposer.  
Totalement trempée elle décida de se déshabiller et de tenter de faire sécher elle et ses vêtements.  Mais la pluie l’avait affaiblie. La seule flamme qu’elle pouvait créer était très mince. Comparable à celle d’une bougie. Elle lui servit quand même à allumer une cigarette.
Quelques minutes plus tard, elle entendit du bruit venant d’une autre salle. Ni une ni deux elle se rhabilla à la va vite, de peur d’être surprise dans le plus simple appareil, sa chemise étant à moitié déboutonnée, une seule bretelle remontée l’autre pendante… Elle s’avança doucement vers ou elle avait cru entendre du bruit… Elle approchait d’un pas prudent malgré sa condition de kami qui sait sur quoi elle aurait pu tomber dans ce vieux bâtiment…
Face à elle, se trouvait une jeune fille, elle était elle aussi trempée, elle devait surement s’abriter ici aussi, elle paraissait être très jeune entre 10 et 12 ans selon Tekinae. Elle la trouvait très mignonne dans son genre… Elle apercevait aussi le petit poulpe qui était sur son épaule, il était aussi mignon qu’il ne semblait méprisant…  Elle pouvait sentir en elle une légère once de pouvoir magique donc elle restait quand même sur ses gardes…
« Qui est tu ? Toi aussi tu cherches à t’abriter de la pluie ? »  Elle était assez confiante quand même elle ne semblait pas être une personne à attirer des ennuis aux autres…
Elle venait à peine de poser cette question qu’elle remarqua toutes les affaires qu’il y avait autour d’elle… Il y en avait beaucoup trop pour que ce petit corps frêle puisse tout porter sans encombre…


Tekinae recommençait à avoir froid et commencer à voir double… Ses lèvres commençaient à virer du rouge au bleu… En même temps comment ne pas avoir froid après avoir été trempée de la tête aux pieds et en s’abritant dans un vieux bâtiment cassé de partout et ou les courants d’airs sont nombreux.  Tout allait plus ou moins bien encore c’était presque imperceptible mais elle se devait de se réchauffer au plus vite, mais comment utiliser sa magie devant une humaine ? Elle pouvait se faire passer pour une magicienne mais l’on pourrait la démasquer si elle en abuse trop…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hozuka
Mage Taoïste
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Escape from the Storm (Feat. Tekinae)   Mar 14 Aoû - 4:51

Alors que ses muscles s’étaient brusquement tendus lorsqu’une présence étrangère avait été perçue, Hozuka les sentit se relaxer lorsqu’elle prit connaissance de qui il s’agissait réellement. Un léger soupir soulagé lui échappa même, car il s’agissait d’une jeune femme presque aussi trempée que la plus jeune. Cette réalité était loin du dangereux contrebandier ou du mendiant louche qu’Hozuka avait pu imaginer durant le court instant d’incertitude.

« Qui est tu ? Toi aussi tu cherches à t’abriter de la pluie ? ».

L’intruse, la première intruse dans les faits, venait de parler. Elle aussi était en position de se demander qui était l’inconnue dans ce bâtiment qui n’appartenait à personne. Néanmoins, les deux demoiselles se doutaient bien de ce qui pouvait présentement pousser quelqu’un à y entrer dans ce contexte. Dans le cas de la femme, elle venait de le confirmer, et Hozuka préférait assumer qu’elle n’avait aucune raison de lui avoir menti d’une façon si sournoise. Elle hocha donc la tête après une courte hésitation.

Par contre, elle hésita de nouveau, frétillant des pieds nerveusement. La deuxième question avait été répondue, mais il restait toujours la première et la jeune fille n’était pas certaine de ce qu’elle voulait dévoiler comme informations. Ce serait un euphémisme de dire qu’elle n’était pas sous son meilleur jour. Dans une autre situation, elle aurait pu sauter sur l’occasion de se présenter comme fière mage du dojo, mais voulait-elle vraiment associer cet établissement noble et majestueux cette pitoyable jeune femme (gamine) qui n’avait même pas de respect pour les bâtiments abandonnés ? Elle craignait déjà les mauvaises rumeurs.

-Hozuka… elle finit par dire en ravalant sa salive, Je suis Hozuka.

Tako fixait l’inconnue de son regard grincheux, étrangement immobile. D’habitude, il aurait au moins fait signe de le présenter à son tour, parce qu’on n’oubliait pas l’Obake qui daignait accorder grâce de sa présence non mais oh. Assumant qu’il était juste aux aguets, ce qui était loin d’être impensable, Hozuka préféra le laisser comme ça. On ne disait pas nonchalamment le nom d’un esprit sans son autorisation de toute façon.

-Est-ce que… c’est un problème ?

Elle osait croire que l’aînée, qui avait implicitement position d’autorité, n’allait pas essayer de la mettre dehors par ce temps… mais valait mieux vérifier tout de suite. Bien entendu, Hozuka n’était pas sûre de ce qu’elle ferait si c’était le cas. Elle pourrait jurer que la pluie avait empiré depuis qu’elle avait mis les pieds à l’intérieur.

Ouaip, la dame ne pouvait pas être assez cruelle pour la chasser… si c’était le cas, que les esprits la punissent !

Mais bon, valait mieux ne pas sauter aux conclusions pour le moment. Hozu remarqua que les lèvres de la jeune femme commençaient à pâlir. C’était mauvais signe, très mauvais signe. Elle-même frissonnait de la tête aux pieds, la pièce n’était pas exactement en état de bien conserver la chaleur. Il leur faudrait trouver une façon de se réchauffer, et vite si possible. La mage sentait déjà son nez se congestionner. Vais me taper un rhume dans le meilleur des cas…

Motivée, elle regarda autour à la recherche de quelque chose d’utile dans cette situation fâcheuse.

-Madame, je peux faire un feu, facilement. Est-ce qu’il y a du bois sec dans les autres pièces ?

Avec de la chance, un ancien résident temporaire avait laissé quelques ressources à disposition, mais c’était assez peu probable à moins qu’il comptait revenir prochainement. Les seules choses qui pourraient servir de bon combustibles parmi ses courses consistaient en des herbes (la plupart trempées de toute façon) et les… parchemins. Non seulement ces derniers avaient trop de valeur pour être utilisés d’une telle façon, mais en plus il en faudrait des montagnes pour être un tant soit peu efficace comme source de chaleur.

-Tako, une idée ?

Le poulpe cessa finalement de regarder la jeune femme pour revenir à sa compagne. Malheureusement, monsieur n’était pas vraiment un expert de la survie humaine. Ce n’était pas comme si l’eau le dérangeait, après tout.

Bon, Hozuka allait devoir se contenter de la solution la plus simple, mais pas la plus efficace. Déterminée de faire le mieux qu’elle pouvait, la mage frotta vivement ses paumes l’une contre l’autre avant de souffler dessus dans le but de les sécher autant que possible. Produire un peu de feu n’était pas un problème en soi, mais aucune flamme n’appréciait un milieu humide.

Il lui fallut donc beaucoup d’efforts et de concentration (si bien qu’elle en oublia la présence de l’inconnu pour un moment), mais le feu finit par jaillir de ses mains. D’abord doucement, puis il gagna en puissance jusqu’à presque remplir ses mains combinées. Hozuka laissa échapper un cri de joie non-contrôlé devant ce succès. Ce n’était peut-être pas grand-chose, mais une chaleur non-négligeable emmenait de sa petite créature, suffisamment pour que Tako s’éloigne de quelques mouvements vifs.

La jeune fille hocha la tête avec un regain d’énergie. Ça devrait suffire pour les réchauffer, au moins quelque peu. Néanmoins, il serait bon de trouver une meilleure solution si la pluie s’éternisait (et, pour l’instant, elle ne semblait pas vouloir se calmer).

-Madame ! Madame ! J’ai du feu !

Elle sautillait presque, à tel point qu'on pouvait se demander si elle ne venait pas de faire une découverte exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escape from the Storm (Feat. Tekinae)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escape from the Storm (Feat. Tekinae)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de Jiburi :: Les Terres de l'Est : l'empire d'Honshu :: Yakushima :: La vieille ville-
Sauter vers: